Gardez en l’esprit qu’un dossier de prêt bien préparé sera plus rapidement accepté. Lorsque vous souscrivez à un prêt à la consommation ou à un prêt automobile, il vous faut montrer patte blanche afin de prouver que vous disposez d’une bonne stabilité financière et professionnelle.

Les établissements bancaires ou de crédits sont toujours assez frileux et s’assurent avant de prêter que votre taux d’endettement n’est pas trop élevé et que vous pourrez assumer la mensualité de remboursement négociée.

Les justificatifs d’identité

La banque ou le prêteur prendra soin d’abord de vérifier votre identité. Pour cela, il vous sera demandé une copie de votre carte d’identité recto-verso et/ou la copie de votre livret de famille. Afin de vérifier que vous disposez d’un logement et que vous vivez dans un milieu tout à fait équilibré, l’établissement exigera également un justificatif de domicile (en principe, il s’agira d’une facture d’électricité, de téléphone ou de chauffage). Si vous empruntez en couple, une copie de votre extrait de mariage sera indispensable.

Vos revenus et votre situation professionnelle

Ensuite afin de concrétiser l’analyse de votre situation, le prêteur demandera des documents détaillant essentiellement votre niveau de vie, donc vos revenus et les prêts déjà souscrits, le taux d’endettement maximum de 33% ne devant pas être dépassé. Pour cela, en général il vous faudra donc préparer un relevé d’identité bancaire, votre dernier avis d’imposition et les trois derniers extraits bancaires de votre compte courant. Si vous percevez des allocations, les justificatifs seront exigés.

Pour prouver que vous disposez d’une situation d’emploi durable, les trois derniers bulletins de salaire ainsi qu’une copie de votre contrat de travail peuvent être demandés. Cela vous permettra également de justifier que vous êtes bien en Contrat à Durée Indéterminée et rassurera le prêteur. Pour les retraités, vos derniers bulletins de pension suffiront.